Rencontres Mont Blanc 2011, Je Veux Rencontrer Les One Direction

Alors que la colère des élus frontistes gronde et que certains semblent appeler à l’offensive, le Premier ministre Manuel Valls a jugé que “l’objectif” de l’attentat de mardi est de “provoquer une guerre de religions”. “En s’attaquant à un prêtre, à l’Eglise catholique, on voit bien quel est l’objectif: jeter les Français les uns contre les autres, s’attaquer à une religion pour provoquer une guerre de religions”, a-t-il affirmé. Nous devons être impitoyables”, a-t-il poursuivi.Plusieurs élus de droite ont toutefois mis en garde contre toute déclaration polémique et souligné la nécessité de la cohésion nationale alors que perdure la controverse entre Christian Estrosi, président (Les Républicains) de Provence-Alpes-Côte d’Azur, et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve sur le dispositif de sécurité à Nice. La députée du Vaucluse a laissé entendre sur RTL que “si l’Etat français ne protège plus les Français”, ils “finiront par se protéger eux-mêmes”, appelant à une “stratégie globale” et à une “révolution intellectuelle” alors que les gouvernements de droite et de gauche ont fait “l’apologie du multiculturalisme (…) qui a fabriqué des formes d’hybrides des Français qui sont devenus des ennemis de l’intérieur”.

Comments are closed.