Rencontre Femme Inde, Rencontre Bordeaux.Com

Mais faute “d’autorisations de la part des Etats” et “de garanties de sécurité” des potentiels électeurs, la Haute autorité a finalement décidé qu’il n’était pas possible d’organiser des bureaux de vote physiques.J’espère qu’ils voteront notre amendement, ça serait la démonstration qu’ils prennent le problème a bras le corps ». Soucieux à l’époque de maintenir une union nationale désormais ramenée au rang de souvenir, François Hollande et Manuel Valls avaient, après l’attentat du Bataclan en novembre 2015, décidé de soumettre au Conseil d?État ces propositions LR. Nicolas Sarkozy estime que « toute la lumière devra être faite sur le parcours judiciaire de ces terroristes, sur les moyens de surveillance et sur l’appréciation de la dangerosité de ces individus ». « Le gouvernement devra répondre à la question : comment des individus fichés, dont l’un sous contrôle judiciaire pour avoir essayé d’aller faire le djihad en Syrie, ont été laissés libres de commettre un tel attentat ? », exige l’ancien président.

Comments are closed.